Retour

Maïs grain humide inerté

Publié le par Philippe Brunschwig
Alimentation - Abreuvement Gestion du pâturage Cultures fourragères Ovin lait Bovin lait Bovin viande Caprin Ovin viande

Récolte et stockage

 

Le grain est récolté à la moissonneuse-batteuse à 38 % d'humidité ou moins ; le maïs grain humide (MGH) inerté se conserve d'autant plus facilement qu'il est plus sec. Le maïs grain est stocké entier, à l'abri de l'air, en big-bag par exemple (enveloppe extérieure protectrice et sac intérieur étanche). Les sacs peuvent être stockés à l'extérieur ou sous abri ; une protection efficace contre les rongeurs doit être appliquée. Des fermentations lactiques se développent à partir de l'amidon du grain.

 

Dans les 12 heures qui suivent la mise en sac la respiration des grains consomme l'oxygène présent dans le tas. Il s'établit alors une atmosphère de gaz carbonique qui empêche le développement de fermentations et l'action d'enzymes.

 

Conservation – Valeur alimentaire

 

L'aspect du grain permet de juger la qualité à la reprise : des grains froids et propres, de couleur jaune "maïs", avec une odeur légère et acide.

 

Un MGH inerté à moins de 30 % d'humidité bien conservé aura (Arvalis, 2000) :

  • un pH compris entre 4,5 et 5,0
  • une teneur de 1 à 3 g d'acide lactique, et autant d'acide acétique.

L'absence ou des traces d'acides propionique et butyrique signeront une bonne conservation.

 

A plus de 30 % d'humidité le pH sera compris entre 4,5 et 5,0 et la teneur en acide lactique pourra être plus élevée (1 à 6 g/kg MS) ; les autres indicateurs ne changent pas.

 

La valeur nutritive d'un MGH inerté à 30 % d'humidité est de 1,22 UFL – 100 g PDIN – 75 g PDIE par kg de MS. L'introduction d'ammoniac à la dose de 2 % (20 kg NH3/tonne brute de grain) augmente la valeur protéique : 115 g PDIN – 100 g PDIE par kg de MS à 35 % d'humidité. Le taux de fixation d'azote dépend de l'humidité du grain à la récolte. Pour en savoir plus, consulter le document [->1681].

 

Reprise

 

En cas d'humidité supérieure à 30 % le taux de grains cassés plus élevés favorise la prise en masse et peut rendre le désilage plus difficile.

 

La reprise du maïs par le fond du sac s'effectue en empêchant l'entrée d'air dans le tas. Un sac entamé doit être consommé en entier dans les jours qui suivent son ouverture.

 

Le grain inerté est distribué en l'état sans broyage ni aplatissage.

 

Utilisation

 

Pour éviter les risques d'acidose, la quantité de MGH inerté utilisée est calculée en proportion de la ration totale pour ne pas dépasser 30 % de céréales dans une ration à base d'ensilage de maïs ou 35 % de céréales dans une ration à base d'ensilages d'herbe.

 

En cas d'utilisation de lactosérum, de mélasse ou d'un aliment liquide en contenant, il faudra retirer un kg de céréale par kg de MS d'aliment riche en sucres solubles.

 

Dans tous les cas il faut s'assurer que le mode de distribution permet l'étalement de la consommation sur les 24 heures (ration complète ou semi-complète, 3 repas / jour, …). La fibrosité physique de la ration doit assurer une rumination normale (granulométrie du maïs, stade – n° de coupe – longueur des brins de l'ensilage d'herbe, …).