Retour

L'utilisation de la PMSG 6000 dans le cadre d'un traitement hormonal de synchronisation chez la chèvre

Publié le par Fabrice Bidan (Institut de l'Elevage), Groupe de reproduction caprine
Reproduction Caprin
La maîtrise des cycles de reproduction chez la chèvre, notamment dans le cadre de l’insémination animale peut passer par la mise en place d’un traitement hormonal de synchronisation.

Le traitement hormonal permet de déclencher des ovulations de façon synchrone, favorisant l’organisation des chantiers d’insémination. Dans ce cas, une injection de PMSG doit être réalisée 9 jours après la pose d’une éponge vaginale.

La PMSG est conditionnée sous forme déshydratée, nécessitant une remise en suspension dans du solvant avant injection. Elle peut être conditionnée en unidose, c’est-à-dire que chaque flacon contient la dose correspondant à une chèvre (400 UI ; 500 UI ou 600 UI), cependant, le conditionnement en multidose (6000 UI par flacon) se développe et tend à être la norme.

 

Deux techniques de dilution sont possibles et décrites dans cette fiche. Elles présentent chacune leurs avantages et leurs spécificités, et doivent être bien différenciée l'une de l'autre

  • Préparation pour un volume fixe à injecter (1 flacon - 1 dosage)
  • Préparation pour un volume variable à injecter (1 flacon - plusieurs dosages)

Documents associés