Retour

Les coefficients de parenté des taureaux d'IA des races allaitantes

Nouveautés 2016 de l'application http://indexgenetique.idele.fr

Publié le par Sophie Moureaux (Institut de l'Elevage), Jean Guerrier, Coralie Danchin-Burge (Institut de l'Elevage), Serge Miller (Institut de l'Elevage), Arnaud Delpeuch (Institut de l'Elevage)
Ressources génétiques Choix des reproducteurs Bovin viande
Les coefficients de parenté des taureaux des races allaitantes sont désormais disponibles pour les taureaux d'Insémination Animale. Les calculs seront mis à jour chaque année au début de l'été.

  

Rappelons que le coefficient de parenté donne une mesure de l'apparentement entre deux individus ou deux populations: le coefficient de parenté entre deux individus, i et j, est égal à la probabilité pour que deux gènes tirés au hasard au même locus, l'un chez i et l'autre chez j, soient identiques par descendance. Plus les individus i et j sont apparentés, plus le coefficient est élevé, plus les individus sont éloignés, plus le coefficient est faible (favorable).

Vous avez à disposition, pour chaque taureau concerné, les indicateurs suivants : 

  • le nombre équivalent de générations connues
  • le coefficient de parenté du taureau par rapport aux mâles d'IA les plus influents
  • le coefficient de parenté du taureau par rapport aux femelles actives

  

Les taureaux concernés par le calcul

En 2015, le calcul concerne les taureaux testés ou mis en marché, et nés depuis 1995, pour les races Aubrac, Bazadaise, Blonde d'Aquitaine, Charolaise, Gasconne, Limousine, Parthenaise, Rouge des Prés et Salers. Les taureaux doivent avoir un nombre équivalent de générations connues supérieur ou égal à 4 (3 en race Gasconne) pour que les indicateurs soient diffusés. 

 

Retrouvez les coefficients de parenté des taureaux sur l'appli web NewPalm, onglet Généalogie.

  

La parenté est calculée par rapport à deux populations de référence

Deux coefficients de parenté sont calculés, l’un avec les femelles actives de la race, l’autre avec les taureaux de la race utilisés en insémination animale (IA).

Les femelles sont les vaches présentes dans les élevages adhérant à la CPB (Certification des Parentés Bovines) ayant deux parents connus. Pour les races Blonde d'Aquitaine, Charolaise et Limousine, nous effectuons un échantillonnage des femelles (1 sur 10) afin de réduire le temps de calcul tout en conservant des indicateurs fiables. 

Les mâles comparés sont ceux ayant réalisé 95% des IA sur la dernière campagne.

 

Les coefficients de parenté sont exprimés en %. Quelques repères théoriques pour ces indicateurs :

  • Père x fille ou Mère x fils = 25%
  • Frère x Sœur = 25 %
  • 1/2 frère x 1/2 sœur = 12.5%
  • Oncle x nièce ou Tante x neveu = 12.5%
  • Grands-parents x petit(e) fils(le) =12.5%
  • Cousins germains = 6.25%

  

Un indicateur de quantité d’information généalogique

Pour fiabiliser les coefficients, on produit un indicateur de la connaissance de la généalogie du taureau : le nombre équivalent de générations connues. Par exemple, un taureau avec un nombre égal à 5 présente des généalogies d'une qualité équivalente à celle d'une population dont tous les ancêtres seraient connus sur 5 générations.

  

 

Les résultats obtenus dans chaque race

AubracBazadaiseBlonde d'AquitaineCharolaiseGasconneLimousineParthenaiseRouge des PrésSalers
Nombre de taureaux concernés6617371101931497828785
moyenne du nombre d'équivalent de générations connues7,95,87,09,64,17,66,56,78,1
moyenne du coefficient de parenté mâle (%)2,22,92,51,23,41,22,12,31,9
moyenne du coefficient de parenté femelle (%)1,22,41,60,71,10,71,41,51,2

 

 

 

L'interprétation des résultats

Comme pour les index génétiques, il est important de regarder ces indicateurs sans les comparer entre races. En effet, la structure des populations raciales et leurs histoires ne sont pas comparables.

 

L'indicateur de qualité à regarder en premier lieu est le nombre équivalent de générations connues. En effet, un animal avec peu de généalogies connues aura plus facilement des coefficients de parentés bas. A l'inverse, un animal avec une généalogie étoffée aura plus facilement des indicateurs de parenté élevés. 

 

Quelques commentaires sur la manière de lire les différents indicateurs des taureaux

Coefficient mâleCoefficient femellecommentaires
faiblefaibleTaureau faiblement apparenté avec les taureaux d'IA et les femelles en production (souche nouvelle). Peut être utilisé dans la grande majorité des élevages. 
faibleélevéTaureau apparenté à la population femelle. A utiliser dans les élevages ayant des femelles avec peu de liens de parenté avec ce taureau.
élevéfaibleTaureau apparenté avec les autres taureaux d'IA mais faiblement apparenté avec les femelles en production (souche en cours diffusion). Peut être utilisé dans la majorité des élevages. Attention à ne pas recruter exclusivement ses fils comme taureau d'IA.
élevéélevé

Taureau apparenté aux populations mâles et femelles. A utiliser dans les élevages ayant des femelles avec peu de liens de parenté avec ce taureau. Limiter le recrutement des fils de ce taureau comme taureau d'IA. 

 

Ces indicateurs complètent la connaissance des taureaux, à l'image des nombreux index génétiques déjà disponibles. Le choix d'un taureau reproducteur doit se faire selon les objectifs et les attentes de chaque éleveurs: le taureau parfait n'existe pas !