Retour

[IMCR-JB] Indicateur de coût de revient de l'engraissement de jeunes bovins

Publié le par Baptiste Buczinski (Institut de l'Elevage)
Coûts de production Marchés Lait et viande Bovin viande
Les IMCR-JB sont des indicateurs mensuels de coût de revient du jeune bovin engraissé en France. Ils suivent l’ensemble des charges mobilisées pour la production d’un jeune bovin allaitant « type », comprenant également les charges supplétives (travail de l’exploitant, capital et terres en propriété).

Ces indicateurs se déclinent en plusieurs variantes :

  • suivant que le producteur est récent investisseur ou en phase de croisière ;
  • suivant que l’alimentation des jeunes bovins est comptabilisée à son coût de production ou au prix du marché.

Les quatre indicateurs mensuels de coût de revient du jeune bovin ont été développés par l’Institut de l’Elevage en 2011 à la demande de la Confédération Nationale de l’Elevage.

Ils ont été définis sur la base des données observées chez des engraisseurs spécialisés suivi dans le cadre du dispositif INOSYS Réseaux d’élevage.

A partir de cette base, les indicateurs ont été rétropolés jusqu’en janvier 2006.

Depuis, chaque mois, les IMCR-JB sont actualisés :

  • pour le coût du broutard, d’après les cotations publiées par FranceAgriMer,
  • pour l’essentiel des charges, à partir de l'indice des prix d’achat des moyens de production agricole (IPAMPA),
  • pour les frais financiers à court terme, d’après les taux Euribor à 3 mois afin de représenter une fluctuation intra campagne relative au financement de l'achat des broutards.

D’autres données de base sont réévaluées périodiquement, notamment celles qui relèvent de l’évolution des aides pour prendre en compte les évolutions de la Politique Agricole Commune.

Ces quatre indicateurs sont publiés mensuellement, à la fois sous forme d’indice (base 100 en 2010) et en valeurs absolues :

ATTENTION ! Du fait de l’épizootie de FCO qui a totalement bloqué les ventes de bovins maigres dans le Massif Central à partir du 11 septembre 2015 jusqu’à la reprise du commerce avec l’Italie mi-novembre, il n’y a pas eu de cotations nationales représentatives des bovins maigres entre les semaines 38 et 46. En conséquence, aucun calcul de l’IMCR-JB n’a pu être effectué pour le mois d’octobre 2015, et les calculs pour les mois de septembre et de novembre 2015 doivent être pris avec beaucoup de précaution, car ne reposant que sur des cotations moyennes d’une quinzaine et non pas du mois entier.