Retour

Evaluation zootechnique sur vaches laitières de tourteaux de tournesol avec un décorticage poussé (TTHP)

Essai mené sur l’exploitation agricole de l’EPLEFPA 64 à Montardon par l’ARPEB SO et l’Institut de l’Elevage avec le concours du Comité National des Coproduits

Publié le par Jean Legarto, Benoît Beaumont (C.A. Landes (40)), Benoit Rouillé (Institut de l'Elevage), Gérald Cap (LEGTA de Pau Montardon)
Alimentation - Abreuvement Bovin lait
Le tourteau de tournesol avec un décorticage poussé (TTHP) peut, par kg de MS apporté, remplacer 0,65 kg de MS de concentré protéique du type tourteau de soja 48. Ainsi, sans modifier les performances et la composition du lait des vaches, un essai zootechnique a permis de remplacer 55% du tourteau de soja par 2,4 kg de MS de TTHP. Ces types de tourteaux de tournesol avec un décorticage poussé peuvent être des candidats à la substitution partielle des correcteurs protéiques « classiques » à condition que leur prix soit en deçà de 80% du tourteau de soja 48.

Les tourteaux de tournesol ont la réputation d’être des tourteaux « pauvres », peu énergétiques avec 0,63 UFL / kg MS pour les « non décortiqués » et 0,73 UFL pour les « partiellement décortiqués ». De ce fait, ils ne sont pas utilisés en l’état comme correcteur protéique des rations des vaches laitières, ils sont par contre régulièrement incorporés à raison de 10-12% dans les aliments composés du type concentré de production.

Le tourteau de tournesol issu de graines avec un décorticage poussé (TTHP) contient environ 20% de cellulose brute et moins de 35% de parois totales (NDF). Sa teneur en protéines brute atteint 38% de la matière sèche. Ainsi, ce tourteau TTHP procure 0,80 UFL / kg de MS et 130 g de PDIE / kg de MS.

Le TTHP, par kg de MS apporté, peut remplacer 0,65 kg de tourteau de soja 48 ou équivalent concentré azoté. Un essai zootechnique sur vaches laitières a vérifié que 55% de correcteur azoté type tourteau de soja 48 a pu être remplacé par 2,4 kg MS de TTHP sans pénaliser les performances et la composition du lait dans une ration à base d’ensilage de maïs (67% des fourrages).

Ce type de tourteau de tournesol TTHP a un intérêt économique dès lors que son prix est en deçà de 80% du prix du tourteau de soja 48.

Par ailleurs, les indicateurs environnementaux du type « rejets azotés apparents et méthane entérique » ne sont pas détériorés par l’introduction de TTHP.

Il est donc envisageable de considérer le tourteau de tournesol avec un décorticage poussé comme une possibilité, techniquement et économiquement crédible, de remplacement partiel du tourteau de soja.