Retour

Descriptif technique système BVRA 7 Naisseur-engraisseur bio PACA et Rhône-Alpes

Publié le par Philippe Tresch (Institut de l'Elevage), Christophe Gillier (C.A. Ain (01)), Sébastien Guion (C.A. Alpes Hautes (05)), Sarah Dupire (C.A. Isère (38))
Démarches de différenciation Coûts de production Revenu des éleveurs Bovin viande
Le système naisseur-engraisseur en agriculture biologique décrit dans ce document se rencontre sur les zones de plaines et de piedmont de Rhône-Alpes. Ces systèmes visent une complète autonomie alimentaire afin de maitriser les charges et ont choisi un mode de commercialisation en vente directe. L’organisation du système construit autour de ces objectifs assure un approvisionnement régulier en viande de qualité. Cette production repose sur une bonne valorisation des prairies au pâturage, une production de fourrages riches en protéines et la production de concentrés énergétiques.

Le système naisseur–engraisseur en agriculture biologique décrit dans ce document s’est construit autour d’un objectif d’autonomie alimentaire total et d’un maintien des revenus grâce à la vente directe. Les 38 vêlages annuels permettent de produire 22 tonnes de viandes vives dont 73% sont commercialisés en vente directe. La qualité des carcasses et la régularité des productions nécessaires pour pérenniser ce mode de commercialisation repose sur la production de fourrages riches en protéines et de concentrés riches en énergie. La conduite des cultures nécessite une bonne maîtrise agronomique des successions culturales et de la gestion de l’azote. Les vêlages de printemps permettent de maximiser la valorisation de l’herbe au pâturage. Certains animaux voient leurs périodes de finitions se prolonger pour étaler la production et assurer une bonne finition.