Retour

Approche prospective des systèmes d’élevage pastoraux méditerranéens

Elaboration et évaluation de prototypes de systèmes d’élevage conciliant économie, travail et environnement

Publié le par Fabienne Launay (Institut de l'Elevage), Edmond Tchakérian, Jean-François Bataille (Institut de l'Elevage), Guilhem Aussibal (SUAMME), Lucien Pagès (SUAMME), Emmanuelle Brosse-Genevet (SUAMME), Jean-Luc Coussy (C.A. Alpes Hautes (05)), François Demarquet (Ferme Expérimentale de Carmejane), Christine Guinamard (Institut de l'Elevage), Delphine Neumeister (Institut de l'Elevage), Michèle Lagacherie (CRPF Languedoc Roussillon), Jean-Pierre Mary (C.A. Alpes Haute Provence (04)), Grégory Sajdak (IDF)
Pastoralisme Biodiversité et paysage Systèmes fourragers Gestion du pâturage Marchés Lait et viande Cultures fourragères Ovin lait Bovin viande Caprin Ovin viande
Pour conforter la durabilité des élevages pastoraux méditerranéens, plusieurs voies d’avenir sont envisageables, présentant des intérêts différents à l’échelle des exploitations, mais également à l’échelle des territoires dans lesquels elles s’insèrent.

Dans le cadre d’un projet associant partenaires de la recherche, du développement agricole et de la gestion des espaces naturels, des scénarios "prospectifs" ont été construits et évalués à partir d'un échantillon de systèmes d’élevage pastoraux dans 4 territoires, en régions Languedoc-Roussillon et Provence-Alpes-Côtes d'Azur : Cévennes, Causses Méridionaux, Queyras et Verdon.

 

Après une analyse des contextes "élevage" de ces territoires, des exploitations "types" ont été retenues. Les partenaires du projet et les experts locaux ont ensuite élaboré des voies d’évolution possibles de ces exploitations. Des indicateurs susceptibles de rendre compte des évolutions entre état initial et le scénario final ont été définis.

 

Une synthèse des évaluations des "systèmes-types" soumis à des scénarios contrastés (qui ont donné lieu à 37 prototypes différents) a été réalisée. Les résultats et les conclusions des scénarios des élevages caprins lait, bovins viande et ovins lait font l’objet d’une présentation détaillée. Ceux des élevages ovins viande (en plus grand nombre) sont décrits par axe de scénarisation : "optimisation technico-économique" et "territoire". La démarche globale de ce travail et ses conditions de mise en œuvre sont discutées en dernière partie du document.

 

Les restitutions dans les différents territoires ont donné lieu à de nombreux débats et à des projets de nouveaux scénarios ou de recherches complémentaires, ou encore à des questions de développement.

 

Ont également participé : Elsa Barrandon (PNR Verdon), Valérie Bousquel (CPIE des Causses Méridionaux), Julie Carlier (PNR Queyras),  Marc Dimanche, Sylvain Golé (CERPAM), Fabrice Grillon (stagiaire Institut de l'Elevage), Jacques Lasseur, Martine Napoléone, Marie-Odile Nozières  (INRA), Rémi Leconte, Patrice Roucolle (MRE), Antoine Marin (stagiaire Institut de l'Elevage), Charles-Henri Moulin (Montpellier SupAgro).

Documents associés