Retour

AGROSYL

Feed autonomy and animal welfare thanks to trees and woodlands

Publié le par Laura Etienne, Charles-Henri Moulin (SupAgro), Marie-Odile Nozières-Petit (INRAE), Mehdi Bounab (C.A. Ariège (09))
Bien-être Alimentation - Abreuvement Pastoralisme Climat Gestion du pâturage Cultures fourragères Bovin lait Ovin lait Bovin viande Caprin Equin Ovin viande
Le GO PEI Agrosyl a été présenté le 16 novembre lors d'un workshop sur "Co-innover dans le secteur agricole et forestier en Europe" en Espagne, à St Jacques de Compostelle. Le diagnostic sur les usages et perceptions de l'arbre par les éleveurs de l'Ariège montre que l'arbre (qui couvre 50% de la superficie ariégeoise) concerne une majorité d'éleveurs, avec des atouts pour l'exploitation comme le bien être animal.

Une approche concertée

Un diagnostic des perceptions et usages de l'arbre par les éleveurs a été réalisé, et le bien être est le premier atout cité de l'arbre en élevage. 80% des éleveurs utilisent leur bois, et 90% possèdent des haies autour de leurs prairies permanentes.

 

Construire des références locales via des expérimentations dans des élevages

34 solutions innovantes pour mieux valoriser l'arbre en élevage ont été répertoriées, et 4 sont mises en place dans 6 élevages :

  • sylvopastoralisme : mesure de l'impact des éclaircies sur la pousse de l'herbe ;
  • consommation des fruits : pesée des glands et évaluation de leur consommation par les animaux ;
  • arbres fourragers : rendements et conduite du murier blanc en peuplement dense pour fourrage en vert
  • plaquettes pour litière : suivis de propreté et du comportement des animaux.

 


Les premiers résultats des suivis seront communiqués prochainement.

Documents associés