CARBON DAIRY Publications 

BEEFALIM 2020 : améliorer l'efficience alimentaire et réduire l'impact environnemental des bovins allaitants

Publié le par Laurent Griffon (Institut de l'Elevage), Jacques Agabriel (INRAE), Gilles Renand (INRAE Jouy (78))
BEEFALIM 2020 a pour objectif de comprendre les déterminismes génétiques et nutritionnels pour pouvoir intégrer l’efficience alimentaire dans la sélection génomique des bovins allaitants. C'est un programme stratégique car il répond à de nombreuses préoccupations de la filière allaitante. Découvrez les enjeux et le programme mis en place pour y répondre.

 

Enjeux

 

  • Améliorer le revenu des éleveurs
  • Mieux valoriser les ressources alimentaires
  • Exploiter tous les territoires
  • Réduire les émissions polluantes (GES, azote…)
  • Moins concurrencer l’alimentation humaine (moins de céréales, plus de fourrages)

 

Le programme

 

Actuellement, à poids et GMQ équivalents, on note des écarts de consommation très conséquents, allant jusqu'à 1 kg d’aliment par jour entre animaux ainsi que des consommations identiques pour des niveaux de croissance très différents. Certain animaux tirent donc très nettement plus partie de ce qu'ils mangent que d'autres.

 

Les interactions existent entre les animaux et les rations, mais varient aussi selon les différentes phases d’élevage. Le classement des animaux en vue de leur sélection pourra être différent selon que l’on recherche l’efficience pour une ration concentrée ou l’efficience pour une ration riche en fourrage.

 

En effet, les animaux les plus efficients au niveau du processus métabolique ne le sont peut-être pas sur les capacités d’ingestion et digestive. D’où l’importance de bien choisir sa stratégie de sélection !

InraLogo Chambres Agriculture

Documents associés