CARBON DAIRY Publications 

Résultats globaux LIFE Carbon Dairy

Publié le par Samuel Danilo, Catherine Brocas (Institut de l'Elevage), Jean-Baptiste Dollé (Institut de l'Elevage), Agnès Lejard (France Conseil Elevage), Anne Blondel (ACSEL Conseil Elevage), Charlotte Morin (C.A. Mayenne (53)), Anne Prigent (BCEL OUEST), Isabelle Sicot (CRA Bretagne)
Les données sont issues de 3 348 élevages bovins laitiers français partenaires du projet LIFE Carbon Dairy. Cette fiche synthétise les résultats gaz à effet de serre et contributions positives de tous ces élevages. Elle a pour objectif de présenter les résultats techniques et environnementaux de ces élevages afin de permettre à toutes les fermes ayant bénéficié d'un diagnostic CAP'2ER® de se comparer à un référentiel global.

A travers le projet LIFE Carbon Dairy, les élevages bovins laitiers se sont impliqués dans le plan carbone de la production laitière française avec l'objectif de réduire de 20% l'empreinte carbone de leur lait entre 2013 et 2023. Pour ce faire, un diagnostic environnemental a été réalisé par différents conseillers ECEL et Chambres d'agriculture en 2015-16 grâce à l'outil CAP'2ER®. 

Les émissions de gaz à effet de serre et contributions positives de 3 348 élevages ont été mesurées à partir des données 2013 afin de réaliser un état des lieux de la situation dans ces élevages (diagnostic de niveau 2).

 

Résultats techniques, environnementaux et contributions positives

Chaque fiche est construite de manière similaire. Sur la première page, les élevages composant l’échantillon considéré sont tout d’abord présentés : caractéristiques principales (moyenne, déciles inférieurs et supérieurs), répartition géographique et type de système fourrager. Ensuite, les émissions brutes de gaz à effet de serre, le stockage de carbone, la contribution au maintien de la biodiversité et la performance nourricière de ces ateliers laitiers sont exposés. La seconde page présente les résultats des principales pratiques permettant d’expliquer la variabilité de l’empreinte carbone du lait. Enfin, des leviers d’action argumentés pour réduire l’empreinte carbone nette du lait de ces systèmes sont proposés.