Obtenir la fiche en PDF
type de fiche

Produire plus de ressources protéiques

image page

Valoriser des espèces fourragères en interculture les dérobées d'automne

Difficulté
score difficulte 2
Délai
score delai 1
puce

Description et intérêts de ce levier

  • L’implantation de cultures dérobées d’automne permet d’accroître la disponibilité en fourrages destinés à la pâture ou à la réalisation de stocks sur l’exploitation.
  • Ces cultures peuvent contribuer à diminuer le besoin en aliments achetés à l’extérieur tout en maintenant la productivité laitière.
  • Elles permettent de maintenir une couverture permanente des sols pendant la période hivernale et contribuent ainsi à limiter l’érosion des sols, la perte d’éléments nutritifs et le salissement des sols.
fond de couleur pour titre section contenus de titre de bloc

Intérêt

puce de titre de bloc

Autonomie fourragère

image score 2

Ce levier peut répondre à deux objectifs :

  • Allonger le période de pâturage en faisant pâturer des couverts en fin d’automne ou en sortie hiver.
  • Dédier ces surfaces à la constitution de stocks complémentaires à l’ensilage de maïs.
puce de titre de bloc

Autonomie protéique

image score 2

Une valorisation précoce de ces couverts (en pâturage ou en ensilage) peut limiter le recours en concentrés azotés.

fond de couleur pour titre section contenus de titre de bloc

Changement

puce de titre de bloc

Itinéraire technique

image score -1
  • Les dérobées d’automne doivent s’intégrer dans le système de rotation déjà en place sans en perturber la cohérence.
  • L’implantation de la culture suivante est conditionnée par plusieurs facteurs à prendre en compte : la date de semis de la culture dérobée, sa durée de végétation minimale et le mode de récolte envisagé.
puce de titre de bloc

Itinéraire zootechnique

image score -1
  • Ce sont généralement des ressources de bonne valeur fourragère et permettant des modes de valorisation multiples dans la ration des animaux (pâturage, affouragement, ensilage).
  • Ces fourrages sont complémentaires au maïs ensilage.
fond de couleur pour titre section contenus de titre de bloc

Impact

puce de titre de bloc

Economique

image score 2
  • L’intérêt économique de ce levier est conditionné par les coûts d’implantation, le rendement du fourrage et sa qualité, ainsi que le type de récolte réalisé.
  • Le pâturage de ces ressources fourragères reste le mode de valorisation le plus économe.
puce de titre de bloc

Environnemental

image score 2

Ces cultures dérobées contribuent à piéger l’azote minéral présent dans les sols, limiter les problèmes de salissement des parcelles et d’érosion.

puce de titre de bloc

Social

image score 0

L’utilisation de ces ressources fourragères engendre une charge de travail supplémentaire liée à l’implantation et leur valorisation.

Valoriser des espèces fourragères en interculture les dérobées d'automne

fond de couleur pour titre section contenus de titre de bloc

En pratique

Avec quelles espèces ?

EspècesSemisUtilisationsIntérêtsLimitesDoses de semis
Colza fourrager mi-août à mi-sept. Fauche ou pâturage
  • Croissance rapide 60 à 120 jours
  • Utilisable en pâturage rationné ou en ensilage
  • Rendement 4 à 6 tMS
  • Sensible au sec
  • Risque à la pâture (rationner le pâturage, déconseillé pour les catégories en croissance)
Pur : 10  Kg/ha   Association : 3 à 5 Kg/ha pour 15 à 20 Kg de RGI
RGI août Fauche ou pâturage
  • Installation rapide
  • Forte production de printemps
  • Pâture à l'automne pour un semis d’août
  • Peu tolérant au sec
  • Pérennité de 6 à 18 mois
  • Peut pénaliser la culture suivante vis-à-vis de la ressource en eau
Pur : 20 à 25 Kg/ha   Association avec trèfle incarnat, colza fourrager
Triticale juillet à septembre Fauche ou pâturage
  • Espèce rustique : s’adapte à tous les types de sols
  • Appétence
  • Amélioration de la structure du sol
  • Destruction mécanique difficile
  • A éviter dans les rotations entre deux pailles
Pur : 130 kg/ha   Association avec légumineuses (Pois fourrager, trèfle incarnat)
Avoinebrésilienne oudiploïde août Fauche ou pâturage
  • Implantation rapide
  • Plante gélive
Pur : 20 à 25 Kg/ha, majoration possible de la dose pour un meilleur recouvrement
Vesce juillet à septembre Fauche ou pâturage
  • Appétence
  • Fixation d’azote
  • Teneur en azote du fourrage élevé
  • Peu sensible à la sécheresse
  • Eviter mes sols sableux et hydromorphes
  • Vitesse de développement (90 à 100 jours)
Pur : 40 kg/ha   Association avec avoine brésilienne, pois fourrager
Trèfle incarnat mi-août à mi-sept. Fauche ou pâturage
  • Non météorisant
  • Implantation rapide
  • Production précoce et élevée au printemps
  • Bonne résistance au froid
  • Une seule exploitation (meurt après section du bourgeon)
  • Sensible au sec
Pur : 20 à 25 Kg/ha
Association : 10 Kg/ha de TI pour 10 à 15 Kg/ha de graminée

Avec  quelles conséquences dans la ration des vaches laitières?

  • L’introduction de RGI+TI  permet une économie de 1,2 kg et 2 kg de concentré par jour et par VL sur l’automne et la fin de l’hiver, soit pour le troupeau quasiment 4 tonnes de concentré et 10 t MS de maïs économisés.
  • La ration avec chou fourrager permet d’économiser 1 kg de correcteur par vache et par jour soit une
  • économie sur 30 jours de 1,5 t de concentrés pour le troupeau et de 5 tMS de maïs.

Exemples de rations avec introduction de couverts (choux fourrager ou RGI+TI en pâturage rationné) pour 50 VL à 26 kg de lait)

Ration :

Maïs plat unique

Maïs + chou

Maïs + RGI / Trèfle Incarnat

Période de valorisation

 

2 ha sur 30 jours du 01/10 au 15/11

4 ha : 1,5 tMS/ha du 01/11 au 01/12 et 1,5 tMS/ha sur trois semaines en sortie d’hivers

Mode de valorisation

 

Pâturage au fil avec un accès à la parcelle début d’après-midi (5 à 6 heures)

Automne

Fin hivers

Ensilage maïs

15,5 kg

12,5 kg

12,5 kg

10 kg

Chou fourrager

-

4 kg

-

-

RGI / TI

-

-

4 kg

6 kg

Foin

1 kg

1 kg

1 kg

1 kg

Correcteur (50% soja + 50% colza)

4 kg

3 kg

2,8 kg

2 kg

fond de couleur pour titre section contenus de titre de bloc

Risques, limites, points de vigilance

Des conditions climatiques pénalisantes pour la valorisation en pâturage ou la récolte en ensilage avec à la clé une perte de qualité. Une récolte trop tardive pouvant pénaliser le rendement de la culture de printemps (utilisation de la ressource en eau). 

fond de couleur pour titre section contenus de titre de bloc

Interaction avec d'autres pistes

Céréales immatures, récolte précoce, prairies multiespèces

Pour aller plus loin

Pour aller plus loin

puce de titre de blocRendement et valeur alimentaire des couverts végétaux

Institut de l’Elevage, station expérimentale de Trevarez

puce de titre de blocLes espèces fourragères de soudure

Sur le Champ, Chambre d’Agriculture du M

puce de titre de blocDes inter-cultures à utilisation fourragère

Chambre d’Agriculture de la Marne, Juin 2011