bandeau Une AUTELO
Publications 

Résultats des élevages ovins laitiers suivis dans le cadre des réseaux thématiques autonomie alimentaire

Publié le par Emmanuel Morin (Institut de l'Elevage)
Changement climatique, envolée du coût des matières premières, maîtrise des coûts de production… L’autonomie alimentaire est aujourd’hui une préoccupation majeure des éleveurs. L’améliorer est à la fois source d’économie et un moyen de mieux résister aux aléas climatiques ou économiques. C’est également un enjeu fort pour les filières fromagères AOP qui ont inscrit des objectifs d’autonomie dans leurs cahiers des charges. La valorisation des résultats des élevages suivis dans le cadre du projet Autosysel, qui s’est prolongé pour la filière ovine laitière par le projet CasDAR Autelo, ainsi que du dispositif Inosys-Réseaux d’élevage nous permet d’avoir des repères techniques sur cette composante importante du système d’exploitation.

Ce travail d’analyse de l’autonomie alimentaire s’appuie sur l’ensemble des données collectées en production ovine laitière, que ce soit dans le cadre du projet CasDAR Autelo (évaluer et promouvoir des stratégies alimentaires plus autonomes et économes en élevage ovin laitier), le réseau thématique autonomie alimentaire et protéique Autosysel qui l’a précédé, ainsi que le dispositif Inosys-Réseaux d’élevage.

 

Afin de limiter les effets d’une année particulière au plan climatique et donc fourrager, nous avons pris l’option de valoriser les données de trois campagnes, 2015 à 2017. Au total, les résultats de 239 élevages x campagnes ont été mobilisés. Ils sont répartis sur 4 zones bien distinctes où l’élevage ovin laitier est très présent : le nord de la région Occitanie, les Pyrénées-Atlantiques, la Corse et la région Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Trois de ces quatre régions se caractérisent par l’importance des filières fromagères AOP qui concernent la majorité des élevages. Il s’agit des filières AOP Roquefort, Ossau-Iraty et Brocciu.