Obtenir la fiche en PDF
type de fiche

Mieux valoriser l'herbe

image page

Pratiquer un affouragement en vert

Difficulté
score difficulte -1
Délai
score delai 1
puce

Description et intérêts de ce levier

  • Se pratique, le plus souvent, en réponse au manque de surface accessible pour le pâturage, à la dispersion du parcellaire ou/et l’impossibilité de faire davantage de cultures à stocks.
  • Permet de réduire la part de fourrage conservé, notamment du maïs, ce qui conduit à une meilleure autonomie protéique, et limite la part de concentré.
  • Consiste à récolter chaque jour, avec une auto-chargeuse attelée ou une automotrice, un fourrage vert, à partir de différents types de couverts (prairies, dérobées, couverts végétaux) pour le distribuer à l’auge.
  • Permet de maintenir une part d’herbe dans la ration, de valoriser des prairies éloignées, d’introduire dans la ration des fourrages riches en légumineuses
fond de couleur pour titre section contenus de titre de bloc

Intérêt

puce de titre de bloc

Autonomie fourragère

image score 2

Technique permettant de renforcer l'autonomie fourragère du système lorsque le pâturage est limité. Elle permet de limiter les pertes de MS entre le champ et la gueule de l’animal en valorisant une diversité de couvert tout au long de l'année.

puce de titre de bloc

Autonomie protéique

image score 2

Cette technique permet la valorisation de fourrage jeune, riche en MAT, contribuant ainsi à renforcer l'autonomie protéique du système.

fond de couleur pour titre section contenus de titre de bloc

Changement

puce de titre de bloc

Itinéraire technique

image score 0
  • Contrainte de récolte quotidienne. 
  • L’incidence peut être importante sur le temps de travail d'astreinte et la disponibilité lors des pics de travail.
puce de titre de bloc

Itinéraire zootechnique

image score -1
  • Forte appétence des fourrages distribuée. 
  • Une diversification de la ration bénéfique sur le plan sanitaire et alimentaire. 
  • Une meilleure maîtrise de la ration (régularité) par a connaissance de la quantité d’herbe fraiche ingérée. 
  • Une réponse en lait (en quantité et qualité) correcte.
fond de couleur pour titre section contenus de titre de bloc

Impact

puce de titre de bloc

Economique

image score 1

Technique coûteuse au regard de l'investissement matériel et des coûts de carburant.

puce de titre de bloc

Environnemental

image score -1

Les trajets en tracteur ainsi que la distribution entraînent des consommations d'énergies fossiles quotidiennes émettrices de CO2

puce de titre de bloc

Social

image score -1
  • L'affouragement impacte le temps de travail journalier : de 20 min à 1h30 de travail d’astreinte chaque jour.
  • Présence plus importante des animaux dans le bâtiment : plus de raclage et paillage.
  • Cette pratique tant à réduire la visibilité des troupeaux dans le paysage et l’environnement et ainsi accroître la déconnexion des consommateurs avec l’agriculture.

Pratiquer un affouragement en vert

fond de couleur pour titre section contenus de titre de bloc

En pratique

Cette technique permet de valoriser une diversité de couverts à l'échelle de l'exploitation :

  • des prairies de courte et longue durée : RGI+TI, RGH+TV, prairies d'association et multi-espèces, et ainsi d’améliorer les apports protéiques ;
  • des couverts végétaux en période automnale et hivernale, contribuant ainsi à mieux valoriser les surfaces productives (prairies ou inter-cultures fourragères) et à améliorer l’autonomie fourragère des exploitations ;
  • des légumineuses pures ou en association valorisées sur le printemps ou en période estivale, grâce à une gestion maîtrisée des apports. Une complémentarité entre les ressources peut être recherchée à l’échelle de l’exploitation (chaîne fourragère).

Les recommandations sont les mêmes que pour le pâturage :

  • récolter un fourrage jeune afin d'optimiser sa valeur énergétique et azotée,
  • respecter des temps de repousses suffisants entre les deux récoltes,
  • débrayer et valoriser en enrubannage ou foin les parcelles les plus avancées en stade,
  • ne pas faucher trop ras pour avoir des repousses rapides,
  • attention aux conditions de portance pouvant engendrer des problèmes de compactage des sols.

      Le matériel :

      Il existe deux systèmes : l’ensilage à fléau (type TAARUP) + remorque distributrice et la faucheuse auto-chargeuse.

       

      Ensileuse

      Faucheuse Autochargeuse

      Avantages

      • Investissement modéré,
      • Permet récolte avec peu de hauteur de fourrage,
      • Puissance tracteur faible (50-80 CV),
      • Remorque peut servir à d’autres travaux.
      • Coupe nette du fourrage : brin long, appètent et qui ne chauffe pas,
      • Bonne qualité de repousse,
      • Plus grande largeur de fauche (moins de tours),
      • Outil tout en un.

      Inconvénients

      • Hachage et lacération du fourrage => échauffement, moins appétant,
      • Une remorque en plus de l’ensileuse,
      • Le système peut amener de la terre.
      • Investissement important,
      • Nécessite une herbe plus longue qu’avec l’ensileuse.

       

      fond de couleur pour titre section contenus de titre de bloc

      Risques, limites, points de vigilance

      Cette technique doit prendre en compte les conditions de déplacements et d’accessibilité des machines (sols/pentes, accès).

      Cette technique doit être réservée aux parcelles éloignées ne pouvant pas être récoltées directement par les vaches sous peine d’augmenter les coûts de production.

      fond de couleur pour titre section contenus de titre de bloc

      Interaction avec d'autres pistes

      Fiches leviers Légumineuses, récolte précoce.

      Pour aller plus loin

      Pour aller plus loin

      puce de titre de blocPratiquer l’affouragement en vert

      BCEL Ouest, 2000

      puce de titre de blocFiches témoignage Autosysel