Si ce message ne s'affiche pas correctement, consultez la version en ligne

eBIS news n°1  |  jeudi 27 juin 2019

La nouvelle UMT eBIS succède à l’UMT 3G !

 

L’Unité Mixte Technologique eBIS, qui succède à l’UMT 3G, va travailler sur les nouvelles applications de l’évaluation génomique des reproducteurs en race bovine. Son programme de recherche et de développement est adapté à la rupture technologique que représente le séquençage de l’ADN des animaux d’élevage, et à la rupture organisationnelle liée à la mise en application à partir de novembre 2018 du Règlement Zootechnique Européen (RZUE).

 

Comme la précédente UMT, elle regroupe, pour une durée de 5 ans, les 3 organismes nationaux ALLICE, IDELE et l’INRA et est basée à l’UMR de Génétique Animale et Biologie Intégrative (GABI) de l’INRA, à Jouy en Josas.

 

Le programme de la nouvelle UMT comprend quatre champs, un tourné vers les applications et la gestion de la transition vers le RZUE et trois champs scientifiques relatifs aux grands enjeux de la sélection génomique.

 

Découvrez ces 4 champs ci-dessous :                                                 

Le 1er champ de l'UMT eBIS

    Aborde la réalisation des évaluations génétiques bovines dans le cadre réglementaire actuel et la préparation vers le nouveau cadre générée par le RZUE.

     

    Remise du prix collectif "Impact de la recherche" des Lauriers de la recherche agronomique 2016

Le 2ième champ de l'UMT eBIS

    Se consacre aux  enjeux méthodologiques de la sélection génomique. Un effort majeur sera consacré à l'utilisation des données de séquence ADN : évolution des modèles pour prendre en compte les mutations causales, inclusion des effets non additifs des gènes dans les prédictions et évaluation génomique en croisement, analyse de l'impact des phénomènes épigénétiques dans les prédictions. Ce champ aborde aussi d'autres enjeux méthodologiques comme la généralisation de la méthodologie dite single step (de façon compatible avec la prise en compte des mutations causales) ou la prédiction des interactions génotype x milieu.

Le 3ième champ de l'UMT eBIS

    Est dédié à l'analyse génétique des caractères, avec deux types de travaux :

    1. L’étude de nouveaux phénotypes, en particulier ceux qui présentent un gros enjeu pour la durabilité des productions bovines ; dans ce domaine, les travaux prioritaires concerneront l'efficacité alimentaire, la production de méthane, la santé des animaux, et la qualité des produits.
    2. La recherche d’anomalies génétiques et gènes d’intérêt, qui s’appuiera d’une part sur l’Observatoire National des Anomalies Bovines (ONAB), d’autre part sur des détections issues directement de l’analyse des séquences et en confirmant ensuite ces mutations dans le génome d’animaux porteurs des phénotypes.

Le 4ième champ de l'UMT eBIS

    Traite des outils d'aide à la décision pour tirer au mieux parti de la sélection génomique, tout particulièrement à l'échelle du troupeau dans un cadre où la majorité des femelles est génotypée.

    Des travaux seront conduits pour

    • revisiter les plans d'accouplement, minimiser la consanguinité et éviter les anomalies
    • pour prédire la carrière future des animaux et aider ainsi aux décisions de réforme et de mise à la reproduction
    • adapter les prédictions au système de production en prenant en compte à la fois des objectifs de sélection différenciés et les interactions génotype x milieu.
Nous contacter Se désabonner Flux RSS