Si ce message ne s'affiche pas correctement, consultez la version en ligne

Bandeau PIRINNOVI
Pirinnovi news 1  |  jeudi 06 avril 2017

PIRINNOVI: C'est parti !

Le projet PIRINNOVI a démarré le 1er juin 2016. Ce projet multi-partenarial, franco-espagnol vise à améliorer l’efficacité productive des races ovines locales du territoire transpyrénéen afin d’améliorer sa durabilité. Ce projet bénéficie du soutien du Fond Européen de Développement Régional (FEDER) à travers le programme Interreg V-A Espagne-France-Andorre (POCTEFA 2014-2020) avec un cofinancement de 65% du projet pour une durée de 3 ans.

Suivez toutes les actualités de PIRINNOVI sur le web, Facebook et twitter !


   

 

Pourquoi PirInnOvi ?

Le sigle PIRINNOVI rappelle les 3 piliers du projet : les Pyrénées, l’Innovation et les Ovins.

L’élevage ovin est une activité essentielle pour les Pyrénées, d’un point de vue économique, social et environnemental. En s’appuyant sur des races locales et en valorisant un patrimoine génétique et culturel unique, l’élevage ovin génère de l’emploi dans des zones rurales difficiles.

Néanmoins, la diminution de rentabilité de l’activité ovine, liée en partie à un manque d’innovation relatif à son isolement géographique et à la difficulté de renouvellement des générations d’éleveurs, font peser un risque sur l’avenir. Ces problèmes sont communs à l’ensemble du territoire transpyrénéen.

L’ambition de PIRINNOVI est  tout d’abord de mettre en place un réseau franco-espagnol favorisant l’acquisition et l’échange de connaissances, de méthodes de recherche et de travail dans les domaines de la conduite, de la reproduction et de la génétique ovines et surtout de les transmettre aux éleveurs afin d’améliorer la durabilité économique, sociale et environnementale des élevages et du territoire pyrénéen.

Une aventure transfrontalière !

Le projet est coordonné par le Centre de Recherche et de Technologie Agroalimentaire (CITA - Centro de Investigación y Tecnología Agroalimentaria) d’Aragon (Saragosse, Espagne). 12 partenaires et 7 structures associées travaillant pour les Pyrénées collaborent dans le projet (Centres de recherche, Instituts techniques, Structures de développement, Coopératives, Associations d’éleveurs)

Parmi les partenaires espagnols associés, nous retrouvons l’Ecole Polytechnique Supérieure de Huesca de l’Université de Saragosse, plusieurs associations d’éleveurs de races à petits effectifs et menacées (ATURA, ARACOXI, AGROBI et ARAMA), l’ARANA. La coopérative française Ovitest collabore avec l’INRA sur les questions relatives à l’hyperprolificité.

Au total, 18 races ovines locales participent à PIRINNOVI : les espagnoles : Ansotana, Churra Tensina, Xisqueta, Roya Bilbilitana, Maellana, Rasa Aragonesa et Navarra ; et les françaises :Aure et Campan, Barégeoise, Castillonaise, Tarasconnaise, Rouge du Roussillon, Montagne Noire, Lourdaise, Basco-Béarnaise, Manech Tête Noire, Manech Tête Rousse et Lacaune viande.

Voir la liste des partenaires

Que fait-on dans PIRINNOVI ?

PIRINNOVI se compose de cinq actions :

une action Gestion (Action 1, responsable: CITA, B. Lahoz), une action Communication (Action 2, responsable: IDELE, C. Jousseins) et trois actions techniques :

Il s’agit dans l’action 3 (responsable: CITA, B. Lahoz) de mettre ensemble au point, un programme d’accompagnement technico-économique, social et environnemental qui permettra de mettre en évidences les forces et les faiblesses des exploitations ovines pyrénéennes et d’aider et d’orienter les prises de décision dans l’objectif d’améliorer leur durabilité. Il s’agit également d’identifier avec les différents acteurs de l’élevage ovin, les déterminants de l’innovation et de l’évolution de cette production à travers plusieurs scénarios prospectifs. Un travail est actuellement en cours sur les indicateurs à retenir et sur les modalités d’implications des acteurs.

L’action 4 (responsable : CORAM, E. Jouhet) est centrée sur l’étude des qualités maternelles, caractère d’intérêt pour toutes les races quels que soient les niveaux de prolificité ou d’intensification de la conduite. Des expérimentations sont en cours pour améliorer l’évaluation génétique tout d’abord en développant ou en automatisant les systèmes de pesées des agneaux, ce qui permettra d’augmenter le nombre de données enregistrées ; et d’autre part en améliorant la connaissance des généalogies (paternités notamment) avec le déploiement d’outils génomiques.

Enfin l’action 5 (responsable: INRA, S. Fabre) étudie les gènes majeurs d’hyperprolificité. Ces gènes présents sur des troupeaux la zone du projet PIRINNOVI peuvent impacter fortement les performances économiques des exploitations ovines. Les études portent sur les effets et la gestion de gènes déjà identifiés mais aussi sur l’identification de gènes nouveaux sur deux races pilotes : Lacaune et Rasa Aragonesa.

Séminaire de lancement du projet

Le séminaire de lancement du projet PIRINNOVI a eu lieu le 19 Octobre à Castanet-Tolosan. Ce projet multidisciplinaire et multi-acteurs vise à promouvoir l’innovation technique et l’efficacité productive des élevages des races ovines locales des territoires pyrénéens pour améliorer leur durabilité. Lors de cette journée, 70 personnes (chercheurs, techniciens, éleveur) représentants les 12 partenaires français et espagnols impliqués dans PIRINNOVI ont échangé sur les défis que doivent relever les éleveurs ovins de races locales des Pyrénées. La problématique relève à la fois de l’économie et de la technique et plus particulièrement de la génétique  au travers du développement de la génomique, du maintien de la sélection génétique et du contrôle de performance, de la connaissance et de la gestion des gènes majeurs d’hyperprolificité.

Dès l’introduction de la journée, le ton était donné par Jean-Philippe Choisis (INRA- DYNAFOR) :

Les élevages ovins des Pyrénées ne doivent pas être considérés comme des images d’épinal et tenus éloignés des technologies les plus modernes. Au contraire, les progrès techniques doivent pouvoir améliorer la viabilité et la vivabilité de ces exploitations.

Comme pour les systèmes plus intensifs, les exploitations pyrénéennes peuvent et doivent évaluer leurs performances, accroitre la productivité du travail, raisonner les activités et le travail. La co-conception et les échanges entre recherche, développement et les éleveurs des deux côtés des Pyrénées permettront de construire des actions coordonnées, de mieux diffuser les connaissances et offrent un moyen privilégié de découvrir d’autres réalités et de débattre des performances et des orientations des systèmes. La journée s’est ainsi déroulée avec de nombreuses présentations techniques réalisées par différents partenaires du projet autour du point d’orgue de la journée : une table ronde avec des éleveurs ovins français et espagnols qui ont pu ainsi exprimer leurs forts intérêts et attentes pour le projet PIRINNOVI.

Plus d’infomations

La réunion de lancement de projet

Le 23 juin 2016, 24 représentants des partenaires de PIRINNOVI (INRA, IDELE, CORAM, UPRA-Ovines, ACAP, CITA, UNIZAR, ARAID, INIA, INTIA, ARANA, UPRA-Pastores et ACOAN) se sont retrouvés à l’Institut Agronomique Méditerranéen (IAMZ) de Saragosse (España) pour la première réunion officielle du projet. Après avoir été accueillis par José Antonio Domínguez, directeur du CITA, les responsables d’actions ont présenté les différents travaux prévus dans le cadre de PIRINNOVI. L’objectif de la journée était d’avoir une vue d’ensemble du projet, d’impliquer tous les acteurs et d’établir le calendrier de travail de la première année. Le projet PIRINNOVI est sur les rails !

 

Crédits photos: CITA

 

 

 

 

 

Des éleveurs, techniciens et chercheurs espagnols à la découverte de l’élevage ovin pyrénéen français

A la suite du séminaire de lancement et pour continuer les échanges, le 20 octobre 2016, 23 participants espagnols accompagnés de techniciens français ont visité une exploitation qui fait transhumer ses 500 brebis Tarasconnaise (M. Florent TESSAROTTO, Saint Paul d’Oueil) et le centre de sélection de l’UPRA ovine (Saint Médard). Ces deux visites ont permis d’échanger sur les modalités de l’accompagnement technico-économique et sur l’organisation des schémas de sélections des races ovines locales des Pyrénées.

 

 

Crédits photos: idele

Nous contacter Se désabonner Flux RSS