Si ce message ne s'affiche pas correctement, consultez la version en ligne

Bandeau Life+ Milouv
n°2  |  jeudi 22 octobre 2015

EDITO

Démarrage des diagnostics éco-pastoraux sur le terrain, formation à destination des enseignants, réalisation de vidéos présentant le programme, … beaucoup de choses se sont déroulées depuis notre première lettre d’information ! Nous allons faire le point.

 

Au-delà de ces réalisations, ce sont des connaissances partagées, une culture commune … bref un esprit «MIL’OUV» qui se met en place !

 

En chiffres

70 

C’est le nombre de diagnostics éco pastoraux en cours de réalisation sur la zone du Parc National des Cévennes, en Aveyron et en Ardèche.

 

VIE DU PROGRAMME

Premiers enseignements des diagnostics en cours sur le PNR des Grands Causses (Aveyron)

En Aveyron, le travail est bien entamé. Cet été, notre stagiaire Célia Abadie a rencontré 12 éleveurs ; son objectif : comprendre le fonctionnement des exploitations et repérer les éleveurs ayant des questionnements sur l’utilisation de leurs surfaces en parcours.

Depuis cet automne, place au terrain avec le démarrage des diagnostics éco-pastoraux conduits par l’Institut de l’Elevage et le CEN. A ce jour, 3 diagnostics sont finalisés et 2 sont en cours. Voici nos premiers retours :

• Des diagnostics précis de terrain sont réalisés sur quelques parcs représentatifs sur l’exploitation. Bien les choisir est donc primordial. Une démarche en 2 étapes nous semble plus pertinente. Une première tournée rapide de terrain (si possible avec l’éleveur) permet de dégager les grandes tendances : niveau d’enjeux écologiques, dynamique de la végétation, … A ce stade, les partager avec l’éleveur assure d’être plus concret sur leur demande et sur nos apports. Ensuite pour affiner le diagnostic, un retour sur le terrain est nécessaire.

• Bien souvent, les parcours diagnostiqués sont sous-utilisés. Si ce constat est simple à faire sur le terrain, les solutions seront bien plus complexes à identifier et surtout mettre en place sur ces exploitations ovins lait aux niveaux de production élevés.

Pour assurer la conservation de milieux patrimoniaux, initier des conventions avec des éleveurs, il est possible de mener avec certains d’entre eux des chantiers pour mettre en application les propositions élaborées suite au diagnostic : pose de clôtures, création de mares abreuvoirs, débroussaillage,… Le CEN conduit régulièrement ce genre de petit chantier à l’aide de ses bénévoles.

Contact : Benjamin Sirot, Guilhem Dessailly, Fabienne Launay, Lisa Chateaugiron & Sébastien Girardin.

 

Nouveaux partenaires : l'équipe projet se renforce de nouvelles compétences et expériences !

 

La FR CIVAM L-R, le PNR des Grands Causses, la Chambre Régionale d’Agriculture LR, le Copage et les Chambres d'Agriculture 48, 30, et 12 ont rejoint le programme.

Retour sur la première formation « gestion agro-pastorale et biodiversité »

 

 

 

Le premier stage de formation du programme LIFE+ Mil'Ouv à destination des enseignants et des conseillers a eu lieu à SupAgro Florac du 17 au 21 novembre 2014. Il a regroupé 8 stagiaires venus de toute la France.

 

Les intervenants, issus de l'équipe Mil'Ouv ont présenté les outils de diagnostic et de gestion agro-pastorale élaborés au cours de la première année du programme et les ont faits appliquer sur le terrain par les stagiaires au cours de deux visites d'exploitation. Les phases d’analyse puis de restitution qui ont suivi ont été très riche en débat, tant sur la façon de conduire le diagnostic que sur la mise en place de la gestion pastorale de certaine unités de gestion en lien avec le fonctionnement global de l'exploitation. Contact Nathalie BLETTERIE 

 

 

Quels bénéfices et quels coûts du pastoralisme ?

Pour apporter de nouveaux arguments et identifier des leviers d’action en faveur du pastoralisme, une étude des coûts et des bénéfices du pastoralisme est en cours. Elle combine des observations à 2 échelles: celle du territoire et celle de l'exploitation agricole.

Des projets de soutien au pastoralisme menés par des acteurs territoriaux sont ainsi décortiqués : Pour la collectivité, des bénéfices tels que la : biodiversité, la prévention du risque incendie, la contribution à l'économie locale sont mis en avant. Les retours d'expérience permettent aussi de pointer des difficultés. Tous ces éléments, serviront de base à une communication aux collectivités et autres acteurs sur le territoire pour les aider dans leurs propres démarches!

Pour les exploitations agricoles, les pratiques pastorales peuvent par exemple générer une modification des conditions de travail, des contraintes de commercialisation, des économies sur l’alimentation et par la suite un meilleur équilibre budgétaire. Ces éléments sont analysés à travers d’enquêtes dans les fermes.

 

-> Eleveurs ou acteurs territoriaux impliqués dans des démarches de développement du pastoralisme, votre témoignage nous intéresse !

Contactez : Jessica HURON 

 

AGENDA LIFE + MILOUV

* Deux nouvelles sessions de Formation « gestion agro-pastorale et biodiversité » sont programmées à Florac : du 9 au 13 mars 2015 et du 21 au 25 septembre 2015VOIR LE PROGRAMME 

* 27 février 2015 : préparation de la restitution des diagnostics aux éleveurs de l'Aveyron

* 31 mars 2015 : Comité de pilotage à Florac

* 19 novembre 2015 à Montpellier Supagro : Séminaire de l’AFP (Association Française de Pastoralisme) sur le thème de l’agroécologie

* LIFE RICOPRI (Italie) : conférence internationale les 26 et 27 mars 2015 "Gestion et conservation des pelouses sèches dans les sites Natura 2000"   Plus d'info  

* Herbe Massif Central : prochain colloque Herbe le 17 mars 2015 avec la présentation du programme LIFE + MIL'OUV    Plus d'info 

 

LIEN

Réseau Agriculture Durable de Moyenne Montagne  Voir le site  

 

EGALEMENT SUR NOTRE SITE ...

Les vidéos de présentation du programme ... pour tout savoir en image ... avec les acteurs du projet.

Voir la vidéo de présentation du programme Life+MILOUV 

Voir la vidéo sur le lancement du programme Life+MILOUV

Voir la vidéo sur la construction de l'outil de diagnostic en exploitation 

Projets Agro-Environnementaux et climatiques (PAEc) en Languedoc-Roussillon. Mise en place d'un groupe de travail spécifique aux diagnostics préalables, partageant l'esprit et les méthodes de travail du LIFE MILOUV.

Depuis la fin de l'année 2014, la DRAAF L-R et la Région L-R coordonnent un groupe de travail associant la DREAL L-R, les DDTM, l'Agence de l'Eau RMC, la Chambre Régionale d'Agriculture, le OIER-SUAMME, le Parc National des Cévennes, l'association des animateurs Natura 2000 du LR et le Conservatoire d'espaces naturels du LR. L'objectif de ce groupe est de proposer un cadre régional pour les méthodes de diagnostics agri-environnementaux préalables à la signature des contrats MAEC. En préalable, le groupe de travail a assis le fait que ces diagnostics sont utiles voire indispensables pour bien définir et cibler les mesures à proposer aux agriculteurs. Plusieurs types de diagnostics sont actuellement développés en fonction des enjeux (eau, biodiversité, herbe, etc.) et pour les diverses pratiques agricoles (viticulture, arboriculture, etc.) avec évidemment un volet spécifique à l'élevage. A ce niveau “l'esprit Mil'ouv” est partagé puisque c'est un diagnostic commun entre écologues et pastoralistes avec rendu unique qui se profile.

Plus d'infos sur le site de la DRAAF LR  

Contact :  Benjamin Sirot  au CEN LR ou  Kevin Boisset à la DRAAF LR

 

  

Logo Idele

Pour en savoir plus sur les partenaires www.lifemilouv.org/

Avec la contribution de l'instrument financier LIFE de l'Union Européenne à hauteur de 50%.
Nous contacter Se désabonner Flux RSS